La nouvelle politique de visa en Australie, ce qu’il faut savoir

visa australie

Publié le : 01 mars 20184 mins de lecture

Le gouvernement l’a annoncé en avril dernier, la politique de visa de l’Australie ne sera plus la même. Les nouvelles mesures ne concernent pas cependant la demande d’ETA. Pour de plus amples informations sur cette dernière, voir ici. Est uniquement concerné le visa Australie 457 de travail réservé aux étrangers qualifiés. Ceux-ci ont du souci à se faire, de nombreuses restrictions étant envisagées.

Les restrictions relatives au visa 457

visa-australie

Alors que plus de 95 000 personnes étaient concernées par le visa Australie 457 en 2016, ce chiffre sera inévitablement revu à baisse à partir de cette année. Il n’y aura plus un visa de travail temporaire, mais deux, qui entreront en vigueur en mars 2018. L’un de 2 ans renouvelable sur place une seule fois, et l’autre de 4 ans qui au bout de 3 ans peut être renouvelé sur place et permettre d’accéder au statut de résident permanent.

S’agissant du premier, il ne sera délivré qu’aux étrangers qui postuleront à un des 450 emplois prévus sur la nouvelle liste au lieu des 650 que comptait l’ancienne. Le niveau d’anglais doit être prouvé par un test avec un minimum de 4,5 dans chaque matière. Quant au second, pour l’examen IELTS ou test équivalent la note minimale doit être de 5 dans chaque matière. Il permettra aux entreprises de recruter dans des métiers qui correspondent à des besoins critiques.

Outre ces règles propres à chaque type de visa Australie, il existe des règles communes à l’un et à l’autre. Une expérience professionnelle d’au moins deux ans dans un domaine en relation avec le poste souhaité, un casier judiciaire vierge, la correspondance des revenus avec le taux salarial du marché australien et la preuve qu’aucun candidat compétent n’a pu être trouvé parmi les nationaux.

Des réactions partagées

Si tu côté des étrangers qui envisageaient d’obtenir un visa Australie à des fins touristiques il n’y a pas de raison d’être inquiets, les choses sont toutes autres pour les travailleurs étrangers. L’Australie n’a pas que son marché de l’emploi favorable, le pays est aussi une destination d’agrément. Cet article est une illustration du potentiel touristique du pays, qui pourrait sur le long terme être la principale motivation d’un séjour sur le territoire.

L’annonce du gouvernement pourrait en effet avoir de lourdes conséquences sur la situation des travailleurs étrangers déjà présents sur le sol australien. Ceux ayant postulé pour un emploi retiré de la liste pourraient se retrouver contraint de regagner leur pays d’origine. Il en est de même pour ceux qui ne pourront bénéficier que d’un visa  de travail temporaire de deux ans.

Quoique la principale raison avancée pour justifier cette nouvelle politique de visa Australie soit de favoriser le recrutement des australiens dans les emplois clé, la nouvelle ne réjouit pourtant pas tous les nationaux. C’est le cas notamment des australiens en couple avec des étrangers, de certains chefs d’entreprise pour lesquels les travailleurs étrangers constituent de réelles opportunités et des recettes  en plus pour le pays.

La nouvelle politique de visa Australie de travail 457 ne réjouit pas tout le monde, mais le gouvernement ne compte pas faire marche arrière. Ceux qui pensent s’installer dans le pays doivent en tenir compte, les autorités étant bien décidées à privilégier les nationaux, au point de solliciter il y a quelques mois des demandeurs d’asile de libérer les espaces occupés. À ce sujet rendez-vous sur cette page.

Plan du site